Une TV satellitaire diffuse le christianisme au Moyen-Orient

SAT-7, avec 8 millions de téléspectateurs dans 19 pays

| 1921 clics


ROME, Lundi 31 mai 2010 (ZENIT.org) - SAT-7, chaîne de télévision chrétienne satellitaire qui dessert le Moyen-Orient et le Nord de l'Afrique, augmentera le nombre de ses émissions grâce au soutien de l'Association internationale Aide à l'Eglise en détresse (AED).  

Le bureau britannique de l'organisation a financé une seconde tranche de 15.000 euros pour fournir les équipements nécessaires au studio de SAT-7 au Caire (Egypte), lui permettant de produire plus de programmes. 

Le soutien financier de l'AED aidera à améliorer la qualité des émissions de la chaîne, comprenant bulletins d'information, débats, musique et fictions, à favoriser une meilleure compréhension entre les chrétiens et une collaboration plus étroite avec des personnes d'autres croyances. 

Rachel Fadipe, directeur exécutif de SAT-7 au Royaume-Uni, a expliqué l'importance d'augmenter les émissions en direct, soulignant que celles-ci « permettent une vraie interaction avec les téléspectateurs ». 

Des chrétiens de diverses confessions sont impliquées dans la chaîne de télévision, et le clergé de différentes Eglises apparaît dans les programmes en direct, répondant aux questions des téléspectateurs qui téléphonent aux studios. 

« Dès le début, nous avons dit que nous voulons unir les Eglises dans leur diversité, montrer qu'elles peuvent être unies », a déclaré Kurt Johansen, directeur exécutif du bureau européen de SAT-7. 

« Nous ne cachons pas les différences, mais en discutons de manière civile et éduquée ». 

Expliquant pourquoi la télévision est le moyen le plus efficace pour atteindre les chrétiens dans la région, Kurt Johansen a rappelé qu'« au Moyen-Orient la TV est le moyen par excellence » ; « plus de la moitié des habitants du Moyen-Orient ont un satellite et, tous les jours, regarde plus la télévision que dans toute autre partie du monde ». 

Par ailleurs, les émissions satellitaires ne sont pas sujettes aux restrictions qui s'appliquent à la littérature chrétienne dans certains pays du sud comme l'Arabie saoudite. 

« Beaucoup de chrétiens manquent d'instruction, ne savent pas lire, n'ont pas de contact les prêtres, mais ils peuvent syntoniser leur télévision sur SAT-7, et 24 heures sur 24, apprendre et approfondir la foi chrétienne », a précisé Kurt Johansen. 

Concernant son rôle en termes de dialogue œcuménique et interreligieux, il a souligné qu'« il y a beaucoup de malentendus, certains croient que les chrétiens sont des cannibales à cause de la communion, mais, ajoute-t-il,  quand les téléspectateurs voient la réalité ils ont une tout autre idée. Il y a plus de respect, plus de tolérance, les barrières tombent de manière positive ». 

En plus des programmes en direct, en augmentation croissante, les émissions de SAT-7 incluent des feuilletons à fond religieux et des films partant de personnages bibliques, ainsi que des jeux sur les Ecritures et une intervention hebdomadaire du chef copte orthodoxe Shenouda III. 

SAT-7 émet sur 5 chaînes, 24 heures sur 24, touchant près de 8 millions de téléspectateurs dans 19 pays.