Unité de l’Eglise et évangélisation : mission des diplomates du pape

Benoît XVI reçoit les membres de l’Académie pontificale ecclésiastique

| 293 clics

ROME, Vendredi 20 mai 2005 (ZENIT.org) – Unité de l’Eglise et évangélisation : ce sont les deux tâches que Benoît XVI a confiées ce vendredi aux membres de l’Académie pontificale ecclésiastique, l’institution chargée de la formation du corps diplomatique du Vatican.



S’adressant à ceux qui deviendront, dans de nombreux cas, représentants pontificaux et nonces apostoliques aux quatre coins du monde, l’évêque de Rome les a encouragés à s’engager pour que grâce à leur ministère « les liens de communion des Eglises particulières avec le Siège apostolique soient de plus en plus intenses et efficaces ».

« Vous vous préoccuperez en même temps de rendre présente et visible la sollicitude du successeur de Pierre pour tous ceux qui font partie du troupeau du Seigneur, spécialement les personnes sans défense, faibles, abandonnées », a-t-il ajouté.

Le pape les encourage par ailleurs à cultiver en eux « les deux dimensions constitutives et complémentaires de l’Eglise : la communion et la mission, l’unité et la tension évangélisatrice ».

« Nous avons tous été touchés par le fait que le témoignage du pape Jean-Paul II ait suscité un écho profond également au sein des populations non chrétiennes, comme l’ont fait remarquer plusieurs nonces apostoliques dans leurs rapports », a-t-il poursuivi.

« Ceci confirme le fait que là où le Christ est annoncé avec une vie cohérente, il parle au cœur de tous, y compris des frères d’autres traditions religieuses », a-t-il affirmé.

Benoît XVI a par ailleurs souligné l’importance d’une « solide préparation culturelle, y compris la connaissance des langues, de l’histoire et du droit, avec une sage ouverture aux différentes cultures ».

L’essentiel, pour le pape Benoît XVI est toutefois que les futurs représentants pontificaux se fixent comme objectif de « vivre la sainteté », et « le salut des âmes » qu’ils rencontreront sur leur chemin.

L’Académie pontificale ecclésiastique, fondée par Clément XI en 1701, a pour but de préparer des jeunes ecclésiastiques au service diplomatique du Saint-Siège, après l’obtention d’un diplôme en droit canonique.

La vie de plusieurs papes du siècle dernier a été liée à cette Académie. Léon XIII, Benoît XV, Pie XII et Paul VI ont été élèves puis enseignants dans cette institution. Elle est aujourd’hui dirigée par l’archevêque espagnol Justo Mullor García, arrivé à Rome après avoir été nonce apostolique au Mexique.