Unité des chrétiens : Action de grâce de Benoît XVI pour un siècle de dialogue

40 ans de collaboration avec le COE

| 1357 clics

ROME, Vendredi 25 janvier 2008 (ZENIT.org) - Benoît XVI rend grâces pour les « fruits » du dialogue œcuménique ces cent dernières années et spécialement la collaboration avec le COE.

Le pape a reçu ce vendredi matin en la salle des Papes du palais apostolique du Vatican les membres du « Groupe de travail du Conseil pontifical pour la promotion de l'unité des chrétiens, et du Conseil des Eglises » (COE) de Genève. C'est le 40e anniversaire de ce groupe de travail.

A 17 h 30, le pape a présidé les vêpres œcuméniques en la basilique Saint-Paul-hors-les-Murs, en la fête de la Conversion de saint Paul, pour la clôture de la Semaine de prière pour l'Unité, entouré de délégués de différentes Eglises et communautés ecclésiales.

Lors de l'audience du matin, le pape disait notamment : « Nous aussi, nous rendons grâce pour le dialogue œcuménique qui a produit des fruits abondants le siècle dernier. La réception de tels fruits est en soi un pas en avant important dans le processus de promotion de l'unité des chrétiens, et le Groupe mixte de travail est particulièrement adéquat pour étudier et encourager ce processus ».

Benoît XVI a exprimé sa gratitude pour ces cent années qui ont radicalement changé les relations entre chrétiens, spécialement grâce à cette semaine de prière. « Lorsque les chrétiens prient ensemble », soulignait le pape, le « but de l'unité apparaît plus proche », et une « profonde harmonie de l'esprit et du cœur » permet de « regarder les événements de façon nouvelle et de renforcer notre détermination à dépasser ce qui nous garde séparés ».

Le pape a exprimé spécialement sa gratitude envers toutes les personnes qui au cours de ces cent ans « ont cherché à répandre la pratique de l'œcuménisme spirituel par la prière en commun, la conversion du cœur et la communion croissante ».

Il a exprimé sa gratitude pour le « mouvement œcuménique », nourri par la Semaine de prière pour l'unité et pour la collaboration, depuis 40 ans, avec le COE, qui a « offert une vivante expression de la communion déjà existante entre chrétiens ».

Quant au « groupe mixte », le pape a souligné qu'il a « travaillé assidûment pour fortifier le dialogue de la vie, que le pape Jean-Paul II avait appelé ‘le dialogue de la charité' ».

Anita S. Bourdin