Unité des chrétiens : La prière « premier devoir commun »

Catéchèse du mercredi

| 1741 clics

ROME, Mercredi 24 janvier 2007 (ZENIT.org) – La prière constitue le « premier devoir commun » des chrétiens pour l’unité, insiste Benoît XVI dans sa catéchèse de ce mercredi matin.



Benoît XVI a souligné le thème de cette semaine 2007 dans sa catéchèse en français: « ‘Il fait entendre les sourds et parler les muets’. Cette phrase de l’évangile de Marc a constitué le thème de la Semaine de prière pour l’unité des chrétiens ».

Le pape a par ailleurs annoncé lors de l’angélus de dimanche dernier qu’il traiterait de ce thème demain, 25 janvier, lors des vêpres œcuméniques en la basilique Saint-Paul-hors-les-Murs.

« Le Seigneur, disait le pape, nous a accordé beaucoup de grâces, donnant à de nombreux témoins la lumière de son Esprit. Il nous a réveillés de la torpeur de l’autosuffisance et de l’indifférence, nous rappelant notre premier devoir commun, celui de la prière. Lorsque des chrétiens prient ensemble, ils deviennent toujours plus conscients de leur état de ‘frères divisés’ ».

Et d’ajouter: « Ils se rendent compte des difficultés causées par leurs différences et par les interprétations dissonantes de la foi et de la doctrine, et ils se sentent poussés à les dépasser ».

Benoît XVI faisait un bilan très positif du chemin œcuménique en disant: « En relisant le chemin parcouru depuis quarante ans, nous pouvons, nous aussi, reprendre ces paroles, voyant la fécondité de l’engagement en faveur de l’unité des chrétiens ».

Benoît XVI voit dans ces années de dialogue un « contexte d’espérance ». Il précisait : « C’est à travers les nombreux pas vers la pleine communion des chrétiens que s’inscrivent les rencontres et les événements qui marquent constamment le ministère de l’Évêque de Rome, Pasteur de l’Église universelle. Ils sont des motifs de joie et de gratitude envers le Seigneur, et ils mettent en lumière l’engagement qui nous unit pour rechercher l’unité. Puissions-nous ne pas ménager nos efforts sur la voie engagée, priant et travaillant avec confiance, sûrs que l’Esprit du Seigneur fera le reste ».

Aux Polonais présents à l’audience générale, le pape rappelait également la prière du Christ « Ut unum sint », « Que tous soient un ». Benoît XVI ajoutait , en polonais : « La prière pour le don de l’unité est de façon contemporaine une invitation à l’ouverture aux convictions des autres, au dialogue et à la recherche commune de la vérité, au souci de l’amour fraternel ».

En français, le pape disait : « Je salue cordialement les pèlerins francophones présents ce matin, en particulier les jeunes du collège «Gerson» et de l’école «Rocroy-Saint Léon», de Paris. Soyez des artisans de paix et d’unité, fidèles à la volonté du Seigneur et soucieux de devenir d’audacieux témoins de l’Évangile ».