Unité des chrétiens: semaine de prière avec les Dalits

Marcher avec Dieu, dans la justice et la bonté

Rome, (Zenit.org) | 1581 clics

La traditionnelle Semaine de prière pour l'unité des chrétiens, du 18 au 25 janvier 2013, aura lieu cette année sur un thème proposé par des chrétiens de l'Inde : "Que nous demande le Seigneur ? Dans la justice et la bonté, marcher avec Lui".

C’est en effet l’Inde qui a été choisie cette année par le Conseil œcuménique des Églises (COE) et le Conseil pontifical pour la promotion de l’unité des chrétiens pour préparer des méditatiosn quotidiennes pour cette semaine. 

On peut télécharger la version internationale en français des documents à partir du site du Conseil pontifical pour la Promotion de l'unité des chrétiens à cette adresse en ligne: http://www.vatican.va/roman_curia/pontifical_councils/chrstuni/weeks-prayer-doc/rc_pc_chrstuni_doc_20120611_week-prayer-2013_fr.html

Et en France, par exemple, le centre « Unité Chrétienne » de Lyon adapte ces documents pour la célébration de la semaine, à partir du travail international.

Le thème, qui s’inspire d’un passage du prophète Michée (6, 6-8), a été préparé par des jeunes du Mouvement étudiant chrétien d’Inde, en collaboration avec d’autres organisations chrétiennes.

Avec les Dalits, de l’Inde et de l’Europe

Le contexte indien des Dalits – « intouchables » – victimes d'injustice, "marginalisés socialement, sous-représentés politiquement, exploités économiquement et asservis culturellement", dans le pays et même dans l’Église, a servi de base à une réflexion sur l'unité.

En l'occurence, « comme les chrétiens indiens devraient rejeter les divisions entre castes de même que les chrétiens du monde devraient refuser d’être divisés entre eux : « Le Christ est-il divisé ? » (1 Co 1,13). ».

L’image de la marche "avec les Dalits" a été choisie comme fil conducteur des huit jours de prière : marcher en conversant, marcher avec le corps brisé du Christ, marcher vers la liberté, marcher en enfant de la terre, marcher en amis de Jésus, marcher au-delà des barrières, marcher dans la solidarité, marcher en célébrant.

Si pour les Dalits, le démantèlement du système des castes et de la valorisation de la contribution des plus pauvres des pauvres à l’unité est inséparable de la recherche de l’unité visible, il en va de même pour l’Eglise : la recherche de l’unité visible ne peut être dissociée de la lutte contre la pauvreté et l’exclusion, dont sont victimes les « Dalits » de l’Europe, à savoir « les  migrants,  réfugiés,  sans  papiers,  Roms  et  autres  populations  rejetées,  jusqu’aux  plus  pauvres, sans domicile fixe, personnes âgées et isolées de nos villes et nos quartiers », estime Unité chrétienne.

Aider l’Institut d’études oecuméniques de Tantur

Dans un communiqué, le Conseil d’Églises chrétiennes en France (CECEF) recommande de destiner les offrandes recueillies pendant la Semaine de prière pour l’unité chrétienne 2013 à l’Institut d’études oecuméniques de Tantur.

L’Institut de Tantur, a été créé en Terre Sainte à la suite du Concile Vatican II, selon le désir des observateurs non-catholiques de perpétuer la vision de l’unité qu’ils y ont trouvée, avec l’encouragement du pape Paul VI.

Ouvert en 1972 à Tantur – il fête ses 40 ans – sur la route entre Jérusalem et Bethléem, l’Institut a accueilli de très nombreux pasteurs/prêtres et théologiens pour des séjours de formation et de recherche, dans un climat interconfessionnel d’étude et de prière.

Les dons permettront d’accorder des bourses à des chercheurs francophones pour un séjour d’étude à Tantur et d’envoyer à la bibliothèque de l'Institut les livres importants pour l’oecuménisme, en langue française.

La prière pour l’unité des chrétiens a été instituée en « octave » entre le 18 janvier (qui était la fête de la Chaire de Pierre à Rome) et le 25 janvier (fête de la conversion de saint Paul) à l’initiative du P. Paul Wattson, épiscopalien états-unien, en 1908.

Dans les années 1930, l’abbé Paul Couturier, de Lyon, lui a donné un nouvel élan, en parlant de Semaine de prière avec pour objectif de prier pour l’unité "telle que le Christ la veut, par les moyens qu'Il voudra".