Uruguay: L’Eglise exclue du système des adoptions

Le service sera uniquement aux mains d’une institution civile

| 1755 clics


ROME, Lundi 14 septembre 2009 (ZENIT.org) - Suite à l'approbation par le sénat de la loi autorisant l'adoption d'enfants par des couples homosexuels, le mouvement familial chrétien ne pourra plus assurer son service d'assistance dans le système des adoptions en Uruguay.

Sur les 23 sénateurs, 17 ont voté mercredi dernier en faveur du projet de loi visant à modifier le Code de l'enfance et de l'adolescence. 

Le texte de la réforme a été approuvé avec les votes des sénateurs du Frente Amplio, au pouvoir, et du Parti colorado. Le parti national a en revanche voté contre, estimant que cette réforme va contre le concept de famille formulé par la constitution de la république.  

Le 27 août dernier, la chambre des députés avait approuvé cette initiative avec quelques modifications apportées depuis l'adoption du texte en première lecture, un mois auparavant. Sur les 53 députés, 40 avaient voté pour. 

La nouvelle loi confie le système des adoptions à l'Institut national de l'enfant et de l'adolescent en Uruguay, un organisme proche de l'Etat. 

Le Mouvement familial chrétien se retrouve donc privé de la possibilité de continuer à offrir ses services dans ce domaine, comme il l'a fait jusqu'à présent.  

Le débat à la chambre des députés et au sénat avait suscité les critiques de Mgr Nicolás Cotugno, s.d.b., archevêque de Montevideo et président de la Commission épiscopale pour la famille, qui était monté au créneau soulignant dans un communiqué « la gravité morale » d'une telle réforme (cf. ZENIT 30 août 2009). 

« Les enfants ne peuvent être utilisés comme des outils pour la revendication de droits de certaines personnes, d'un groupe, a-t-il affirmé, pas plus que l'adoption est une institution que l'on peut fonder sur des critères de convenance politique ».  

L'Uruguay, où auront lieu le 25 octobre prochain les élections nationales, est le premier pays d'Amérique latine à adopter une loi ayant ces caractéristiques.