Uruguay : vers l’adoption d’enfants par des couples homosexuels

Une décision « grave », affirme l’Eglise

| 2772 clics

ROME, Dimanche 30 Août 2009 (ZENIT.org) - L'Uruguay sera le premier pays d'Amérique Latine où les couples homosexuels pourront adopter un enfant. L'approbation de la Loi sur les adoptions a suscité les critiques de l'Eglise par l'intermédiaire de Mgr Nicolás Cotugno, sdb, archevêque de Montevideo et président de la Commission épiscopale pour la famille.

Jeudi 27 août, la Chambre des députés uruguayenne a approuvé certaines modifications à la loi sur les adoptions, en permettant que les couples du même sexe ayant quatre années de mariage ou de concubinage puissent adopter.

La mesure a été approuvée par 40 votes favorables contre 13 défavorables, après une longue session parlementaire.

Le projet ayant subi quelques modifications par rapport à celui qui avait été approuvé au Sénat le 15 juillet, les modifications devront être acceptées ou repoussées, même si on prévoit de l'accepter.

L'année dernière, l'union civile des homosexuels avait déjà été approuvée, offrant une reconnaissance semblable à celle du mariage.

Mgr Cotugno, dans sa note intitulée « Il est grave d'accepter l'adoption d'enfants de la part de couples homosexuels » a rappelé que la question « n'est pas un thème de religion, de philosophie ou de sociologie. C'est quelque chose qui se réfère au respect de la nature humaine ».

« Accepter l'adoption d'enfants de la part de couples homosexuels, c'est aller contre la nature humaine, et donc aller contre les droits fondamentaux de l'être humain en tant que personne », a-t-il déclaré.

Nieves San Martín