USA : Accord sur le baptême entre Eglises catholique et réformées

Un fait sans précédent dans l’histoire de l’œcuménisme en Amérique

| 1563 clics

ROME, Mardi 23 novembre 2010 (ZENIT.org) - La conférence épiscopale des Etats-Unis approuve un accord qui reconnaît la validité du baptême dans quatre communautés chrétiennes réformées.

Les évêques ont voté mardi 16 novembre un Accord commun de reconnaissance réciproque du baptême (Common Agreement on Mutual Recognition of Baptism), durant leur assemblée plénière, ces derniers jours, à Baltimore, dans le Maryland.

Cet accord est le résultat de six années d'études et de débats entre les représentants de la conférence épiscopale américaine, l'Eglise presbytérienne des Etats-Unis, l'Eglise réformée d'Amérique, l'Eglise réformée chrétienne et l'Eglise unie du Christ.

« Cet accord représente une pierre milliaire sur la route de l'œcuménisme », déclare dans un communiqué Mgr Monsignor Wilton Gregory, archevêque d'Atlanta et président du comité de l'épiscopat américain pour les questions œcuméniques et interreligieuses.

« Avec nos frères et sœurs de la Réforme », souligne-t-il, « nous, évêques catholiques, pouvons affirmer encore une fois que le baptême est la base de cette vraie unité qui, bien qu'incomplète, nous lie au Christ ».

« Notre conférence attend maintenant que les quatre organismes compétents des communautés réformées approuvent cet accord commun », précise-t-il.

D'après l'évêque, une fois que les quatre confessions auront approuvé l'accord, celui-ci permettra aux ministres catholiques de « sous-entendre que le baptême pratiqué dans ces communauté est le ‘vrai baptême' tel que celui pratiqué selon la doctrine et les lois catholiques » .

Communion

Mgr Gregory précise que la présentation d'un certificat de baptême par des chrétiens réformés souhaitant entrer en pleine communion avec l'Eglise catholique, ou se marier avec une personne catholique, garantit aux ministres catholiques que le baptême pratiqué par un ministre de la Réforme a impliqué l'utilisation de l'eau et l'invocation biblique de Dieu, Père, Fils et Saint Esprit ».

Selon l'évêque, catholiques et chrétiens de la Réforme « ont accompli un rapprochement vers cette pleine communion qui se réalisera, en obéissance à la prière du Seigneur - 'Père, que tous soient Un' -, le jour où nous pourrons célébrer ensemble, unis autour d'une même foi et officiant à la même table eucharistique ».

L'accord, déclare-t-il dans son communiqué, invite les communautés chrétiennes locales à tenir des registres de baptême, comme le fait déjà l'Eglise catholique.

D'autres conférences épiscopales ont souscrits des accords semblables avec les communautés protestantes locales, mais ce document, souligne Mgr Gregory, est « sans précédent » pour l'Eglise catholique aux Etats-Unis.

L'Eglise catholique en général, souligne-t-il, a reconnu la validité de la plupart des grandes communions chrétiennes depuis le Concile Vatican II.

En 2002, le Conseil pontifical pour la promotion de l'unité des chrétiens a invité les conférences épiscopales à se réunir avec les communautés chrétiennes locales pour étudier et discuter de la compréhension réciproque du baptême, pour éclaircir des doutes ou des questions ayant trait à la réciprocité des pratiques à l'intérieur des différentes Eglises.