Vaincre la faim : le pape François à la FAO en novembre 2014

Deuxième Conférence internationale sur la nutrition

Rome, (Zenit.org) Anita Bourdin | 455 clics

Le pape François participera à la deuxième Conférence internationale sur la nutrition (CIN2) qui se tiendra au siège de l’Organisation de l’ONU pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), à Rome, du 19 au 21 novembre 2014. Elle est organisée par la FAO et par l'Organisation mondiale de la santé (OMS).  

La nouvelle a été confirmée par l'Observateur permanent du Saint-Siège auprès des organismes des Nations Unies implantés à Rome, Mgr Luigi Travaglino.

"Je me réjouis de la présence du Pape à la CIN2 et de son engagement envers l'avenir auquel nous aspirons. Un avenir qui commence par garantir la sécurité alimentaire et la nutrition à tout un chacun", déclare le Directeur général de la FAO, José Graziano da Silva.

"Les multiples coûts humains et socio-économiques liés à la faim et de la malnutrition sont colossaux. C'est pourquoi tous nos efforts sont concentrés pour concrétiser cette importante conférence", a ajouté M. Da Silva.

Après la première conférence, en 1992, cette seconde édition « a pour objectif de rassembler les chefs de gouvernement, d’autres décideurs de haut niveau et des représentants des organisations intergouvernementales et de la société civile pour passer en revue les progrès accomplis en matière de nutrition et chercher de nouveaux moyens d'intensifier les efforts déployés à l'échelle nationale et mondiale en vue d'améliorer l'alimentation et la santé », explique la FAO.

Les chiffres de la FAO disent l’urgence d’une action internationale efficace :  842 millions de personnes souffrent de "faim chronique", et d'autres meurent ou sont victimes des conséquences d'une "nutrition inadéquate".

Près de 7 millions d'enfants décèdent chaque année avant d'atteindre leur 5ème anniversaire et 162 millions d'enfants de moins de 5 ans souffrent de retards de croissance.

Parmi les personnalités annoncées : le Secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon, le président italien Giorgio Napolitano, la présidente du Chili, Michelle Bachelet, le président tanzanien, Jakaya Mrisho Kikwete, le Premier ministre du Bangladesh, Sheikh Hasina, et la princesse des Asturies, Letizia Ortiz Rocasolano.