Vendredi Saint : le pape s’exprimera à la télévision italienne

Dans l’émission « A Sua Immagine » sur Rai Uno

| 1449 clics

ROME, Mercredi 9 mars 2011 (ZENIT.org) - Le 22 avril prochain, jour du Vendredi Saint, le pape Benoît XVI répondra à trois questions sur Jésus dans le cadre de l'émission télévisée de la chaîne Rai Uno « A Sua Immagine ».

Les questions pourront être envoyées sur le site web de l'émission et seront ensuite sélectionnées. L'interview du pape sera enregistrée quelques jours avant le passage de l'émission.

Dans une interview accordée à Radio Vatican, le présentateur de « A Sua Immagine », Rosario Carello, a expliqué que l'initiative venait du fait que « le Vendredi Saint est un jour particulier, et jusqu'à il y a quelques années, la télévision rendait encore compte de cette différence par une programmation qui poussait à la réflexion ».

« On a perdu ce sentiment », a commenté Rosario Carello en expliquant qu'aujourd'hui, « le Vendredi Saint à la télévision est un jour comme un autre pour toutes les chaînes ».

C'est pourquoi « A sua immagine » a voulu « récupérer le programme historique qui s'appelait ‘Questions sur Jésus' pour remettre au centre de cette journée, à l'heure même de la mort de Jésus, l'histoire de Jésus ».

« Voilà quelle était l'idée : beaucoup de questions sur Jésus arrivent des téléspectateurs (...), il serait extraordinaire que le pape lui-même, si attentif à l'écoute et au dialogue, puisse y répondre », a confessé Rosario Carello.

« Il semblait fou d'y penser. Mais quelque chose dans le style de Benoît XVI nous a poussé à proposer cette idée : nous l'avons fait et voilà que le pape a accepté », a-t-il ajouté. Benoît XVI, a-t-il poursuivi, se rend compte que « si nous connaissons peu le Christ - et nous le connaissons peu, il l'affirme lui-même dans la préface de son premier tome de Jésus de Nazareth - nous l'aimons peu et nous croyons peu en Lui ».

Le pape, à travers une vaste activité - le tome II de Jésus de Nazareth va sortir et le troisième est en préparation - « s'implique pour faire redécouvrir qui est Jésus, et la vérité sur la relation entre le Jésus évangélique et le Jésus historique ».

L'animateur a aussi souligné qu'un des aspects qui le touchait le plus chez le pape Benoît XVI était sa « clarté ». Le pape, en effet, « réussit à exprimer des concepts souvent compliqués de manière tellement simple et en même exhaustive que le cerveau les comprend et que le cœur en sort stimulé ».

« C'est un grand don que ce pape, que, selon moi, nous commençons tous à découvrir peu à peu », a-t-il souligné. « Et puis la télévision parle à tout le monde. Cette occasion du Vendredi Saint sera une démonstration extraordinaire de cette capacité, de ce don que le pape possède et qu'il met constamment à disposition de l'Eglise et du monde ».

Pour plus d'informations : http://www.asuaimmagine.rai.it/R2_HPprogramma/0,,241,00.html