Venezuela : "l'affliction" de Benoît XVI après l'explosion d'une raffinerie

Proximité spirituelle du pape pour les victimes

| 957 clics

ROME, mardi 28 août 2012 (ZENIT.org) – Benoît XVI exprime sa « profonde affliction » pour l’explosion d’une raffinerie pétrolière, au Venezuela, à Amuay, qui a causé 48 morts, le 25 août 2012.

Le pape a envoyé hier, 27 août 2012, un télégramme de condoléances à Mgr Diego Rafael Padrón Sánchez, archevêque de Cumaná et président de la Conférence épiscopale vénézuélienne.

Benoît XVI est « profondément affligé » par le grave incident, peut-on lire dans le message, et il offre ses prières au Seigneur pour le "repos éternel des défunts".

Il assure également les blessés et toutes les personnes qui ont subi des dommages, ainsi que leurs familles, de sa « proximité spirituelle et paternelle ».  

Le pape exhorte les communautés civile et ecclésiale du Venezuela à apporter l’aide nécessaire « avec charité et esprit de solidarité chrétienne ».

Pour conclure, il adresse sa bénédiction apostolique aux personnes touchées et aux secouristes, comme « signe d’affection pour le peuple vénézuélien bien-aimé ».

Les pompiers ne sont parvenus à maîtriser le feu provoqué par l’explosion qu’aujourd’hui, 28 août 2012.