Vibrant appel du pape à intensifier la prière pour la paix au M.O.

Réponse à "l´incroyable violence" qui fait deux jeunes victimes

| 240 clics

CITE DU VATICAN, Mercredi 9 mai 2001 (ZENIT.org) - A la nouvelle de la mort de deux adolescents israéliens, Jean-Paul II a appelé les fidèles à "intensifier la prière" pour la paix au Moyen-Orient, à la fin de la célébration eucharistique à Malte. Un appel annoncé par M. Navarro Valls au début de l´eucharistie.



Les corps de deux adolescents israéliens âgés de 14 ans ont en effet été découverts, mercredi 9 mai, dans une grotte près de Bethléem, à Téqoa (la patrie du prophète Amos!), en Cisjordanie. La police israélienne soupçonne qu´ils ont été lapidés à mort par des Palestiniens, annoncent les agences internationales.

Le pape a déploré la mort de "ces deux jeunes innocents" et a appelé les Chrétiens à "intensifier" la prière pour éviter que se déchaîne encore la violence sur la Terre de Jésus-Christ.

Au début de la célébration, le porte parole du Saint-Siège, M. Joaquin Navarro-Valls, avait confié à la télévision italienne que le pape s´apprêtait à faire une déclaration dans ce sens.

M. Navarro Valls soulignait que cette "triste, très triste nouvelle" leur était parvenue à Malte et que le pape avait prié à la nouvelle de "la mort violente des deux jeunes".

Le pape, disait le M. Navarro Valls, s´apprête à lancer un nouvel appel à la prière de tous pour le don de la paix et pour rappeler que le dialogue, "le travail du dialogue", est "l´unique issue" pour "sortir de cette incroyable violence dans cette partie du monde".

Rappelons les paroles du pape, hier, à l´aéroport de Damas: "Je lance une fois de plus un appel à tous les peuples concernés, disait le pape, ainsi qu’à leurs responsables politiques, afin qu’ils reconnaissent que l’affrontement a échoué et qu’il échouera toujours. Seule une paix juste peut fournir les conditions requises pour un développement économique, culturel et social, auquel tous les peuples de la région ont droit".