Vidéoconférence sur la formation permanente du clergé, le 1 juillet

Proposée par la Congrégation vaticane pour le clergé

| 981 clics

ROME, lundi 27 juin 2005 (ZENIT.org) – La Congrégation pour le Clergé propose une vidéoconférence internationale sur le thème de la « Formation permanente du clergé », vendredi prochain, 1 juillet.



Il sera possible de suivre la conférence en direct à partir de 12.00 (heure de Rome) ou en différé, à travers la page web de la Congrégation pour le clergé, dont le préfet est le cardinal Darío Castrillón Hoyos : www.clerus.org. Les textes des conférences seront ensuite disponibles en différentes langues, à cette même adresse.

Pour suivre l’événement il est nécessaire d’avoir installé le « Real Player » dans son ordinateur.

Voici la liste des théologiens qui interviendront au cours de la conférence, ainsi que le thème de leur intervention :

Mgr Rino Fisichella, Rome: La formation et la mondialisation : un défi pour la foi et donc pour la pastorale ?

Mgr Julian Porteous, Sydney: La formation permanente : encourager et permettre un « leadership » sacerdotal

Prof. Michael Hull, New York: La formation permanente dans le dialogue avec les sciences

Prof. José Vidamor Yu, Manille: La formation permanente et la spiritualité du prêtre

Prof. Rodney Moss, Johannesburg: La formation permanente comme processus de conversion et de croissance

Prof. Alfonso Carrasco Rouco, Madrid: La formation permanente et la dimension humaine

Prof. Igor Kowalewsky, Moscou: La formation permanente aide les prêtres à actualiser leur manière de s’exprimer

Prof. Louis Aldrich, Taiwan: Etre à la hauteur de la culture contemporaine

Mgr Prof. Gerhard L. Müller, Ratisbonne : Coresponsabilité et contribution de l’évêque dans la formation permanente

Prof. Silvio Cajiao, Bogotà: Les itinéraires de formation et l’utilisation des mass media

Prof. Paolo Scarafoni, Rome : Les associations et les mouvements dans le cadre de la formation permanente

Card. Georges Cottier, Rome : L’amitié sacerdotale et la formation permanente

Prof. Antonio Miralles, Rome : Quelle réponse la formation permanente peut-elle donner aux défis présentés par le refus des enseignements du magistère en Europe et dans d’autres parties du monde ?