Vie consacrée: "Offrir un accueil attentif et solidaire aux émigrés d'aujourd'hui"

Message de Jean-Paul II aux Missionnaires du Coeur Sacré de Jésus

| 1265 clics

CITE DU VATICAN, Vendredi 5 juillet 2002 (ZENIT.org) - "Offrir un accueil attentif et solidaire aux émigrés d'aujourd'hui": Jean-Paul II encourage le charisme que Mère Cabrini a transmis aux Missionnaires du Coeur Sacré de Jésus.



Jean-Paul II a adressé, en date du 24 juin, un message à Soeur Lina Colombini, supérieure générale des Missionnaires du Coeur Sacré de Jésus, fondées par sainte Françoise-Xavière Cabrini, patronne des émigrés, à l'occasion de leur chapitre général sur le thème: "Prendre le large et jeter les filets. Défis et prophétie de la famille cabrinienne". "Face aux nouvelles conditions de la mobilité humaine, encourage Jean-Paul II, les religieuses de Mère Cabrini sont appelées à offrir un accueil attentif et solidaire aux émigrés d'aujourd'hui, qui portent souvent avec eux des souffrances, la solitude et la pauvreté, mais aussi un riche bagage d'humanité, de valeurs et d'espérances".

Le pape souligne la nécessité de la promotion de la vocation de la femme, "surtout dans les contextes où elle est la plus menacée et sans défense".

Et pour cela, le pape encourage tout spécialement "l'éducation des enfants et des adolescents, la catéchèse et la pastorale de la jeunesse", comme autant de "canaux de la transmission d'une foi qui imprègne la culture et la vie toute entière".

Mère Cabrini avait consacré sa vie, souligne Jean-Paul II, "à porter l'amour du Christ à tous ceux qui, éloignés de leur pays et de leurs familles, risquaient de s'éloigner aussi de Dieu". "Si ses filles spirituelles veulent suivre les traces de leur fondatrice, elles doivent se lancer avec ardeur vers les frontières de la charité", exhorte le pape.

Pour que cette oeuvre se diffuse, Jean-Paul II encourage la collaboration avec des laïcs, "en faisant face ensemble aux enjeux contemporains".

Mère Cabrini (1850-1917) a été béatifiée en 1938 et canonisée en 1946 par le pape Pie XII. Francesca Cabrini était la treizième enfant d'une riche famille de Lombardie. Mais chétive, elle frappera en vain à la porte de plusieurs communautés religieuses. Alors, attirée par la mission en Chine, elle fonde les Missionnaires du Sacré-Coeur, qu'elle confie à la protection de Saint François-Xavier. Mais, ayant entendu parler du dénuement matériel et spirituel des quelques 5 millions d'Italiens émigrés -entre 1901 et 1913- aux Etats-Unis, et répondant à l'appel du Pape Léon XIII, elle s'embarque pour New-York où elle fonde des écoles et des hôpitaux. Elle prendra même la nationalité américaine. Lorsque cette "mère des émigrés" meurt, à Chicago, elle laisse 30 maisons dans 8 pays différents.