Viêt Nam : Soutien des évêques du Nord à l’archevêque de Hanoi

Et à la paroisse de Dông Chiêm

| 1554 clics

ROME, Mardi 12 janvier 2010 (ZENIT.org) - Les évêques du Vietnam du Nord expriment publiquement leur soutien à l'archevêque de Hanoi et à la paroisse de Dông Chiêm, rapporte « Eglises d'Asie » (EDA), l'agence des Missions étrangères de Paris (MEP). 

La totalité des évêques de la province ecclésiastique de Hanoi a apporté son soutien à l'archevêque de Hanoi, à son diocèse et à la paroisse aujourd'hui éprouvée par une agression policière sans précédent. Le 8 janvier 2010, les dix évêques de la province étaient rassemblés à l'archevêché de Hanoi pour une réunion destinée à dresser le bilan de l'année écoulée et à tracer des orientations pastorales pour l'année 2010. Après avoir pris connaissance des événements survenus le 6 janvier dans une paroisse du diocèse, les évêques responsable des neuf diocèses suffragants de Hanoi ont exprimé publiquement à l'archevêque, Mgr Joseph Ngo Quang Kiêt, leur sentiment de profonde communion et leur entière solidarité dans l'affaire de la destruction de la croix de la paroisse de Dông Chiêm. Ils ont blâmé l'attitude du gouvernement dans les conflits qui l'opposaient aux diverses religions. Ils ont en outre suggéré à l'archevêque l'attitude qu'il devait adopter à l'égard des autorités, à savoir s'appuyer sur la position de  la Conférence épiscopale dans un document publié en 2008 préconisant le rétablissement de la propriété privée. Voici la traduction par la rédaction d'Eglises d'Asie de la lettre de communion qu'ils ont adressée à l'archevêque :  

« A l'occasion de notre réunion destinée à faire le bilan de l'année précédente et exprimer nos vœux pour l'année suivante, nous, les évêques de la province ecclésiastique de Hanoi, tenons à vous exprimer les sentiments suivants.   

Récemment, dans l'archidiocèse de Hanoi, a éclaté l'affaire de la montagne Tho de la paroisse Dong Chiêm. Par les informations du bureau de l'archevêché, nous avons appris, premièrement, qu'une croix a été abattue et, deuxièmement, qu'un certain nombre de fidèles ont été frappés.  

Nous partageons la tristesse de l'archevêque, de l'archidiocèse et plus particulièrement celle de la communauté des fidèles de la paroisse de Dông Chiêm et nous leur exprimons notre communion. Nous avons le sentiment que les deux éléments ci-dessus (destruction de lieux sacrés et mauvais traitements) ont été les dénominateurs communs qui ont servi à régler des conflits comme celui de Tam Toa et de Bâu Sen dans le diocèse de Vinh et celui de Loan Ly dans l'archidiocèse de Huê. Nous nous demandons si c'est là la position adoptée par l'Etat dans tous les conflits en rapport avec les religions. C'est pourquoi, Monseigneur, nous vous prions de faire-valoir auprès des autorités les points suivants :  

1.) Il faut réexaminer la loi sur les terrains, comme l'a exposé la Conférence épiscopale dans son texte : « Point de vue de la Conférence épiscopale sur un certain nombre de problèmes posés par la situation actuelle » du 25 septembre 2008 (1).

2.) Il est important de choisir des solutions qui blessent moins le cœur des gens que celles qui ont été apportées aux conflits précédents. L'Eglise catholique du Vietnam souhaite toujours participer à l'édification d'une grande famille vietnamienne dont les membres vivent en commun dans la paix et le respect mutuel. Nous pensons que c'est là l'objectif commun de toutes les institutions politiques partout dans le monde.  

Nous vous souhaitons, Monseigneur, la santé, la paix et la plénitude de la grâce spéciale en cette Année sainte. »  

(Suivent les noms et signatures des évêques responsables des diocèses du Vietnam du Nord : Mgr Paul Cao Dinh Thuyên, évêque de Vinh, Mgr Joseph Nguyên Chi Linh, évêque de Thanh Hoa, Mgr Joseph Hoang Van Tien, évêque de Bui Chu, Mgr Antoine Vu Huy Chuong, évêque de Hung Hoa, Mgr Nguyên Van Dê, évêque de Thai Binh, Mgr Hoang Van Dat, évêque de Bac Ninh, Mgr Joseph Dong Duc Ngân, évêque de Lang Son, Mgr Joseph Nguyên Nang, évêque de Phat Diêm, Mgr Vu Van Thiên, évêque de Hai Phong (2).)  

(1)  Le texte a été traduit dans EDA 492. Il propose entre autres choses de rétablir la propriété privée des terres, mesure qui seule pourrait régler les différends existants aujourd'hui sur ce problème.

(2)  Cette lettre de communion a été mise en ligne à l'adresse : http://tgphanoi.org/modules.php?name=News&op=viewst&sid=1438   
 

©  Les dépêches d'Eglises d'Asie peuvent être reproduites, intégralement comme partiellement, à la seule condition de citer la source