Vietnam : 2 catholiques accusés de propagande antigouvernementale

Cinq et trois ans de prison ferme

| 1258 clics

ROME, lundi 19 mars 2012 (ZENIT.org) – Deux catholiques du diocèse de Vinh, au Vietnam, ont été emprisonnés pour propagande antigouvernementale, déplore « Eglises d’Asie » (EDA), l’agence des Missions étrangères de Paris.

« Aux 17 ou 18 arrestations de jeunes catholiques du Centre-Vietnam survenues depuis la fin du mois de juillet 2011 » vient s’ajouter la condamnation de deux autres jeunes arrêtés.

La nouvelles n’a pas été diffusée par les blogs ou les sites indépendants. Mais leur procès, rapporté par la presse officielle a eu lieu le 6 mars 2012 devant le Tribunal populaire de la province du Nghê An.

Il s’agit de Mme Vo Thi Thuy, 50 ans, originaire de Dông Hoi (Quang Binh), condamnée à cinq ans de prison, et de Nguyên Van Thanh, 28 ans, de la commune de Nghi Diên (Nghê An), condamné à trois ans, pour « propagande antigouvernementale ».

EDA fait état d'un « procès étrange » où ont été amalgamées deux affaires : « Selon l’acte d’accusation, le prêtre dissident Nguyên Van Ly, actuellement détenu pour « propagande antigouvernementale »,aurait financé Mme Vo Thi Thuy pour qu’elle imprime et diffuse des documents » contre le gouvernement et contre le Parti ». Or, il n’a jamais été appelé à témoigner.

On reprocherait en fait à l’accusée son attitude à l’époque du conflit entre la paroisse de Tam Toa et les autorités locales au sujet de l’église paroissiale, début juillet 2009. Elle était alors vice-présidente du conseil paroissial et elle avait rendu de nombreux services. Le curé de Tam Toa a  fait l’éloge de son dévouement.

Le second condamné a été arrêté le 7 février 2011 « pour coups et blessures ». Cette accusation a été « abandonnée et remplacée au moment du procès », précise toujours EDA : « on lui a alors reproché de détenir documents s’opposant à l’Etat et au Parti ».