Vietnam : Benoît XVI salue le témoignage des martyrs

Don de la foi dans le Christ

| 2106 clics

ROME, Mardi 24 novembre 2009 (ZENIT.org) - Benoît XVI salue le témoignage des martyrs du Vietnam, don de la foi dans le Christ, à l'occasion du Jubilé de l'Eglise du Vietnam qui s'est ouvert aujourd'hui, en la fête liturgique de ces martyres.

Ce jubilé a été inauguré lors d'une célébration eucharistique à So Kien, dans le diocèse de Hanoi, à l'occasion du 350e anniversaire des vicariats apostolique du Tonkin et de Cochinchine (cf. Zenit du 23 novembre 2009), en présence des cardinaux Roger Etchegaray, président émérite du Conseil pontifical Justice et Paix, André Vingt-Trois, archevêque de Paris et président de la Conférence des évêques de France, et Bernard Law, archevêque émérite de Boston.

Ce jubilé a été proclamé par le cardinal Jean-Baptiste Pham Minh Man sur le thème : « L'Eglise catholique du Vietnam : mystère, communion, ministère ».

Le pape avait évoqué ce jubilé le 27 juin dernier, dans son discours aux évêques du Vietnam en visite ad limina.

« L'Eglise qui est au Viêt-nam se prépare actuellement à la célébration du cinquantième anniversaire de l'érection de la hiérarchie épiscopale vietnamienne. Cette célébration qui sera marquée tout spécialement par l'Année jubilaire 2010, pourra lui permettre de partager avec enthousiasme la joie de la foi avec tous les Vietnamiens en renouvelant ses engagements missionnaires », a déclaré le pape.

« A cette occasion, a-t-il ajouté, le peuple de Dieu doit être invité à rendre grâce pour le don de la foi en Jésus-Christ. Ce don a été accueilli généreusement, vécu et témoigné par de nombreux martyrs, qui ont voulu proclamer la vérité et l'universalité de la foi en Dieu ».

Le pape a souligné l'importance de ce témoignage pour tout le continent en disant : « En ce sens, le témoignage rendu au Christ est un service suprême que l'Eglise peut offrir au Viêt-nam et à tous les peuples d'Asie, parce qu'il répond à la recherche profonde de la vérité et des valeurs qui garantissent le développement humain intégral (cf. Ecclesia in Asia) ».

Le pape a souligné l'importance de la communion des évêques : « Devant les nombreux défis que ce témoignage rencontre actuellement, une collaboration plus étroite est nécessaire entre les différents diocèses, entre les diocèses et les congrégations religieuses, de même qu'entre ces dernières elles-mêmes ».

Le pape n'a pas répondu publiquement à l'invitation à accomplir un voyage au Vietnam, formulée par le président de la conférence épiscopale.