Vietnam : développements positifs des relations avec le Saint-Siège

Bilan de la rencontre de Hanoï (27-28 février)

| 1468 clics

ROME, mardi 28 février 2012 (ZENIT.org) – Les relations entre le Vietnam et le Saint-Siège ont eu « des développements positifs », sur la base « de la bonne volonté et du dialogue constructif », indique un communiqué conjoint du Vietnam et du Saint-Siège, publié après la rencontre bilatérale qui s’est tenue à Hanoï, lundi 27 et mardi 28 février (cf. Zenit du 24 février 2012).

La rencontre s’est déroulée dans « un climat de cordialité, de franchise et de respect mutuel ». Une quatrième rencontre du groupe de travail se tiendra au Vatican à une date à convenir.

Ces rencontres devraient permettre d’aboutir à l’établissement de relations diplomatiques complètes entre le Saint-Siège et le Vietnam.

La délégation du Saint-Siège était conduite par Mgr Ettore Balestrero, sous-secrétaire pour les Rapports avec les États. Il a dit souhaiter que « le rôle et la mission de Mgr Leopoldo Girelli, envoyé spécial non résident au Vietnam, soient « renforcés et étendus afin que les liens entre le Saint-Siège et l’Église catholique du Vietnam soient consolidés ». Mgr Balestrero, et M. Bui Thanh Son, vice-ministre vietnamien des Affaires étrangères, se sont mis d’accord pour « faciliter » son travail.

La délégation du Saint-Siège a dit apprécier « l’attention réservée par les autorités civiles aux activités de l’Église catholique », en particulier en 2010, durant la célébration de l’année jubilaire et à l’occasion des visites pastorales de Mgr Girelli.

La délégation vietnamienne a souligné pour sa part que l’État du Vietnam « n’a cessé d’améliorer la politique de respect et de garantie de la liberté religieuse ». L’État vietnamien dit encourager l’Église catholique à « participer activement et effectivement au développement national, économique et social actuellement en cours ».

La délégation du Saint-Siège a en outre effectué une visite de courtoisie à M. Pham Binh Minh, ministre des Affaires étrangères, à M. Nguyen Thanh Xuan, vice-président en charge du Comité gouvernemental pour les affaires religieuses.

La délégation s’est également rendue à l’hôpital pédiatrique qui collabore avec l’hôpital du Saint-Siège de « l’Enfant Jésus » de Rome,  et auprès d’institutions catholiques de Hanoï, de Ho Chi Minh–Ville et du diocèse de  Xuan Loc, à Dong Nai.

La réunion précédente a eu lieu en juin 2010, rappelle un communiqué du Saint-Siège.  Elle a abouti à la décision de désigner un premier représentant non-résident du Saint-Siège auprès du Vietnam, Mgr Girelli, actuellement nonce apostolique en Indonésie, qui, depuis, a effectué différents séjours au Vietnam.

En juin 2009, Benoît XVI a fait observer aux évêques vietnamiens en visite ad limina qu’une « saine collaboration entre l’Eglise et la communauté politique est possible ».

Puis, le 11 décembre 2009, Benoît XVI a reçu en audience au Vatican, le président du Vietnam, M. Nguyên Minh Triêt, une visite historique qui a constitué une nouvelle étape en vue de la normalisation des rapports diplomatiques.

En janvier 2011, le préfet de la Congrégation pour l’Evangélisation des Peuples, le cardinal Ivan Dias, a été l’envoyé spécial du pape pour la clôture du Jubilé de l’Eglise vietnamienne, au sanctuaire marial de La Vang.

Le vice-Premier ministre vietnamien, M. Nguyen Thien Nhan, était présent aux célébrations qui ont attiré une foule de 500.000 personnes.

On estime à environ 6 millions le nombre des catholiques, sur une population de quelque 90 millions d'habitants.