Vietnam : La liberté religieuse en danger ?

Rapport américain pour l’année 2009

| 1619 clics


ROME, Lundi 3 mai 2010 (ZENIT.org) - Une commission américaine propose de replacer le Vietnam sur la liste des « pays particulièrement préoccupants en matière de liberté religieuse », indique « Eglises d'Asie » (EDA), l'agence des Missions étrangères de Paris (MEP).  

La Commission américaine pour la liberté religieuse dans le monde vient de présenter, le 30 avril, son rapport pour l'année 2009 (de juin 2008 à juin 2009) (1). Le Vietnam est l'un des cinq pays que la commission propose d'introduire dans la liste des pays où les violations de la liberté religieuse sont les plus graves.  

S'expliquant sur cette décision, un des membres de la commission américaine, Scott Flinse, chargé des affaires de l'Asie du Sud-Est, a déclaré à Radio Free Asia (2) que, si les progrès accomplis dans les relations entre le Vietnam et les États-Unis, notamment dans le domaine du commerce, de la sécurité, ou encore de la lutte contre la drogue, avaient été remarquables, il était loin d'en être de même en matière de liberté religieuse. La commission estime aujourd'hui que la réinscription du Vietnam sur la liste des « pays particulièrement préoccupants » à cause de leur politique religieuse, serait une mesure tout à fait adéquate. Lorsque le Vietnam avait été placé une première fois sur cette liste en 2004, des progrès sensibles avaient été perçus et l'on peut penser que la réitération de cette sanction aurait des effets positifs.   

La proposition de la commission américaine de réinscrire le Vietnam sur la fameuse liste est justifiée, a-t-il précisé, par les persécutions que subissent aujourd'hui les croyants. Le responsable de l'Asie du Sud-Est dans la commission a cité l'expulsion des moines bouddhistes hors de leur monastère de Bat Nha, une expulsion qui s'est déroulée dans un climat de violence et de haine. Il a aussi relevé les graves difficultés rencontrées par les protestants des Hauts Plateaux du Centre-Vietnam et d'autres lieux, dans l'exercice de leur culte. Dans le rapport présenté au département d'Etat, une dizaine de pages sont consacrées aux défaillances de la politique religieuse du Vietnam. Outre les faits déjà cités, le texte passe en revue les diverses persécutions qui ont touché les grandes religions. Sont mentionnés le sévère contrôle exercé par les autorités civiles sur le bouddhisme unifié, la répression du bouddhisme Hoa Hao authentique, ainsi que toutes les affaires qui, au cours de 2008 et 2009, ont opposé des communautés catholiques aux autorités civiles, ainsi que la répression et le contrôle que subissent depuis des années les protestants des Hauts Plateaux du Centre-Vietnam.  

La Commission américaine pour la liberté religieuse dans le monde est une organisation indépendante de l'exécutif américain qui a pour fonction de conseiller le président, les Affaires étrangères et les membres du Congrès des Etats-Unis dans les questions relatives à la liberté religieuse et aux droits de l'homme dans le monde. Son rôle est uniquement consultatif. Pour devenir effective, la liste des pays particulièrement préoccupants, dressée par la commission, doit être approuvée par le département d'Etat. En 2009, le gouvernement du président Obama n'a pas adopté les changements proposés à cette liste par la commission.  

Le nom du Vietnam avait été  introduit dans la liste en 2004, car le pays n'avait pas répondu aux exigences américaines de libérer un certain nombre de personnalités religieuses en prison ou en résidence surveillée. A la fin de l'année 2006, peu avant que le président George W. Bush ne vienne en visite à Hanoi à l'occasion d'une réunion de l'APEC, le Vietnam avait été retiré de cette liste, en considération des progrès réalisés par lui dans le domaine de la liberté religieuse. Cependant, pour les années 2006, 2007 et 2008, la commission avait proposé au département d'Etat d'inscrire à nouveau le Vietnam sur la liste, compte tenu d'une aggravation de la situation religieuse, une proposition qui n'avait pas été retenue. En octobre 2009, le rapport annuel des Affaires étrangères américaines sur la situation religieuse dans 198 pays du monde avait noté que le Vietnam continuait de progresser en ce domaine mais que de nombreux problèmes subsistaient.  

(1) On pourra trouver le texte intégral du rapport à l'adresse : http://www.uscirf.gov/images/annual%20report%202010.pdf

(2) Radio Free Asia, émissions en vietnamien, 29 avril 2010.  

©  Les dépêches d'Eglises d'Asie peuvent être reproduites, intégralement comme partiellement, à la seule condition de citer la source.