Vietnam : Mgr Girelli rencontre l’archevêque émérite de Hanoï

Fin du deuxième séjour du représentant du Saint-Siège

| 1307 clics

ROME, Lundi 20 juin 2011 (ZENIT.org) – A la fin de son deuxième séjour au Vietnam, le représentant du Saint-Siège a rencontré l’archevêque émérite de Hanoï à Châu Son, rapporte « Eglises d’Asie », l’agence des Missions étrangères de Paris.

On a appris, dimanche 19 juin, que Mgr Leopoldo Girelli, représentant du Saint-Siège pour le Vietnam, actuellement en visite dans cinq diocèses du Nord, avait rencontré, la veille, l’archevêque émérite de Hanoï, Mgr Joseph Ngô Quang Kiêt, retiré (provisoirement ?) dans le monastère de cisterciens de Châu Son (1). Le représentant du Saint-Père est arrivé aux environs de 13h30 dans le monastère qui se trouve environ à 70 km de Hanoï, en compagnie d’un groupe d’ecclésiastiques. Il en est reparti environ une heure plus tard. Il n’y a eu ni déclaration, ni communiqué ; la teneur des propos échangés reste pour le moment inconnue.

Depuis le début du mois de juin, Mgr Girelli a parcouru cinq diocèses du Nord-Vietnam où il a pris contact avec les autorités religieuses locales, clergé séculier comme membres des communautés religieuses, et a rendu de très nombreuses visites dans les paroisses et établissements des diocèses. Les célébrations eucharistiques qu’il a présidées ont attiré les foules venues exprimer leur fidélité et leur attachement au Saint-Siège. Dans certains diocèses, on a même eu recours à lui pour régler des problèmes opposant l'Église locale aux autorités civiles. Ainsi, à Haiphong, les catholiques l’ont prié d’intervenir auprès des pouvoirs publics pour récupérer le terrain environnant la basilique de Hai Duong, consacrée aux saints martyrs du diocèse (quatre dominicains espagnols et un catéchiste vietnamien). Il a consacré les derniers jours de son séjour au Vietnam à diverses paroisses de l’archidiocèse de Hanoï. Par ailleurs, au cours de ce séjour au Vietnam, le représentant du Souverain Pontife a annoncé assumer une responsabilité supplémentaire. Il est désormais nonce apostolique auprès de l’organisation de l’ASEAN (Association des nations de l’Asie du Sud-Est) (2). L’archevêque était déjà nonce apostolique à Singapour et au Timor-Oriental, délégué apostolique en Malaisie et à Brunei, représentant non résident du Saint-Siège pour le Vietnam.

Mgr Joseph Ngô Quang Kiêt vit retiré dans le monastère de Châu Son, depuis le 6 août 2010, date à laquelle il était revenu des États-Unis. En décembre 2007, Mgr Kiet avait été à l’initiative de manifestations de prière en vue de récupérer des propriétés du diocèse spoliées par l'État. Ces manifestations, qui s’étaient prolongées en 2008, avaient provoqué de très violentes réactions des pouvoirs publics. Leurs relations avec l’archevêque de la capitale en avaient été gravement altérées. Les autorités, au plus haut niveau, avaient publiquement déclaré qu’elles le considéraient comme indésirable et avaient demandé à la Conférence épiscopale qu’il soit écarté de Hanoï.(http://eglasie.mepasie.org/asie-du-sud-est/vietnam/a-la-fin-de-son-deuxieme-sejour-au-vietnam-le-representant-du-saint-siege-a-rencontre-l2019archeveque-emerite-de-hanoi-a-chau-son)

(1)  Information mise en ligne sur le site des rédemptoristes du Vietnam : http://www.chuacuuthe.com/catholic-news/s%e1%bb%a9-th%e1%ba%a7n-toa-thanh-d%e1%bb%99t-ng%e1%bb%99t-tham-d%e1%bb%a9c-tgm-giuse-ngo-quang-ki%e1%bb%87t/

(2)  Annoncé par Radio Vatican le 18 juin 2011.