Vietnam : mobilisation pour la liberté religieuse

250.000 manifestants pour la communauté de Con Cuông

| 984 clics

ROME, mercredi 18 juillet 2012 (ZENIT.org) – Des milliers de catholiques vietnamiens se sont mobilisés, le 15 juillet 2012, pour les victimes de Con Cuông et pour la liberté religieuse, rapporte « Eglises d’Asie » (EDA), l’agence des Missions étrangères de Paris, dans une dépêche du 18 juillet 2012.

Depuis plusieurs mois, le pouvoir local cherche à empêcher notamment les célébrations de la messe dominicale de la communauté catholique du district de Con Cuông, dans le diocèse de Vinh, déplore EDA.  

L'agence rapporte que les 24 juin et 1er juillet 2012, les autorités locales ont mobilisé plusieurs centaines de personnes – agents de la sécurité, militaires et « voyous » – pour investir et saccager l’Eglise, empêcher les fidèles d’y accéder et troubler la messe de façon très violente.

Le 1er juillet, la communauté de Con Cuông a pu achever la célébration et faire libérer tous les catholiques arrêtés par la Sécurité, grâce au secours de nombreux catholiques du doyenné.

Une invitation à la mobilisation générale a été lancée le 14 juillet par le bureau de l'évêché du diocèse, appelant à « être en communion avec nos frères persécutés pour la foi » et à « protester contre les profanations et les offenses à la religion catholique commises dans la chrétienté de Con Cuông ces derniers jours ».

Les catholiques de tout le diocèse ont participé à de grands rassemblements par solidarité avec les victimes des violences et pour demander la paix, dimanche 15 juillet 2012.

Partout, rapporte EDA, les églises étaient combles, et des foules sont venues de toutes les paroisses, « à pied et avec toutes sortes de véhicules »: le nombre total de participants se situerait entre 250 000 et 300 000 personnes, alors que le diocèse compte un peu plus de 500 000 catholiques.

La messe a été célébrée aux intentions des victimes, mais aussi pour le respect de la paix et de la justice. Mgr Paul Nguyên Thai Hop, évêque du diocèse de Vinh, a appelé dans son homélie, « à l'unité et à la solidarité ».