Vietnam: pour la libération de M. Doan Van Vuon et de ses frères

Opposition à une expropriation illégale

Rome, (Zenit.org) | 820 clics

Le président de la Commission épiscopale ‘Justice et Paix’ et l’évêque de Hai Phong demandent la libération immédiate de M. Doan Van Vuon et de ses frères, annonce Eglises d'Asie, l'agence des Missions étrangères de Paris.         

Eglises d'Asie, 2 avril 2013 – Le 2 avril 2013 a débuté le procès de M. Doan Van Vuon et de ses frères qui avaient défendu leurs biens, les armes à la main, lors d’une opération d’expropriation illégale menée par les autorités régionales à Tiên Lang, près de Hai Phong.

Ils sont jugés par le Tribunal populaire de Hai Phong pour homicide. Les épouses des deux principaux accusés de ce procès comparaîtront dans quelques jours devant le même tribunal pour « opposition à des agents du gouvernement dans l’exercice de fonctions ». …

Pour lire la suite, cliquez sur le lien suivant : http://eglasie.mepasie.org/asie-du-sud-est/vietnam/2013-04-03-le-president-de-la-commission-episcopale-2018justice-et-paix2019-et-l2019eveque-de-hai-phong-demandent-la-liberation-immediate-de-m.-doan-van-vuon-et-de-ses-freres

Le 2 avril 2013, au Tribunal populaire de Hai Phong, s’est ouvert le procès de ce que la presse vietnamienne appelle désormais « l’affaire des coups de feu » ou encore « l’affaire de Tiên Lang ». Tiên Lang est le nom du district dans lequel s’est déroulée, en janvier 2012, une opération d’expropriation forcée, commandée par les autorités régionales et exécutée.

La foule a été tenue à distance du tribunal.

Pour lire la suite, cliquez sur le lien suivant : http://eglasie.mepasie.org/asie-du-sud-est/vietnam/2013-04-03-hai-phong-la-foule-est-tenue-a-distance-du-tribunal-ou-doan-van-vuon-et-ses-freres-sont-juges-pour-homicide