Vingt-six missionnaires catholiques tués dans le monde en 2011

L'Amérique, le continent le plus touché

| 1846 clics

ROME, dimanche 1er janvier 2012 (ZENIT.org) – Vingt-six missionnaires catholiques ont été tués dans le monde en 2011, annonce l’agence vaticane Fides, comme chaque année. Une victime de plus qu’en 2010. Le continent le plus touché est l’Amérique suivi de l’Afrique.

Ces victimes sont 18 prêtres, 4 religieuses et 4 laïcs « qui ont professé leur adhésion sincère à l’Evangile, par le témoignage de leur propre vie, dans des situations de souffrance, de pauvreté, de tensions, de malaise social, avec pour seul objectif d’annoncer le Christ et son Evangile ».

Radio Vatican cite sœur Angelina, tuée au Sud-Soudan par des militants de la LRA alors qu’elle portait des médicaments aux réfugiés ; Marie Elisabeth Macias Castro, séquestrée et exécutée par des narcotrafiquants au Mexique, parce qu’elle assistait les migrants ;
le Père Fausto Tentorio, missionnaire italien, curé de paroisse à Mindanao, aux Philippines, qui a consacré sa vie à l’alphabétisation et à la promotion sociale de la population ; le catéchiste indien Rabindra Paricha, défenseur des droits de l’homme, abattu dans l’Etat de l’Orissa. La plupart ont été victimes de la violence qu’ils combattaient.