Violations de lieux de culte en Terre Sainte

Condamnation des ordinaires chrétiens

| 1332 clics

ROME, Lundi 10 octobre 2011 (ZENIT.org) – « Nous avons assisté ces derniers jours à de fréquentes violations de lieux de culte et de cimetières, qui ont été brulés et profanés… nous condamnons ces actes et appelons les institutions à assumer ses responsabilités », souligne dans un communiqué, publié samedi dernier, l’assemblée des ordinaires chrétiens de Terre Sainte.

Regroupant les évêques des différentes communautés catholiques (latins et orientaux) ayant juridiction en Terre Sainte, l’assemblée renvoient à des actes criminels qui, précise-t-elle, « ne se sont pas limités à quelques endroits, mais s’étendent de la Galilée à Jaffa ».

« Peu de fondamentalistes sont derrière de tels actes, ajoutent les évêques. C’est, selon eux, un « phénomène nouveau de violence à l'intérieur même de l'Etat », qui est responsable de la sécurité et la sûreté de tous, mais surtout des lieux de culte.

« Ces incidents n'ont rien à voir avec la religion et ne servent pas les intérêts d'Etat, mais menacent la coexistence pacifique et la sécurité entre les concitoyens », poursuit le communiqué, condamnant ces actes, et appelant toutes les institutions, notamment l'État, à assumer leur responsabilité.

L’assemblée des évêques espère que « le gouvernement israélien, en plus de condamner et de faire des visites de solidarité, va continuer à prendre des mesures sérieuses pour traduire les coupables, et ceux qui sont derrière eux, devant la justice et à réexaminer le rôle de l'Etat dans l'éducation de ses citoyens au respect de la diversité religieuse et du pluralisme ».

« Nous prions le Tout-Puissant d'inspirer tous les dirigeants, et les peuples, et surtout ceux qui ont tendance à la violence et à la profanation des lieux de culte, à travailler ensemble pour bâtir une société meilleure dans laquelle les religions jouent un rôle constructif », conclut l’assemblée des ordinaires chrétiens de Terre Sainte.

Le communiqué est accessible à l’adresse : http://www.lpj.org/