Visite à la station de métro accidentée, premier geste du pape à Valence

| 855 clics

ROME, Dimanche 9 juillet 2006 (ZENIT.org) – Le pape Benoît XVI s’est rendu à la station de métro « Jesús », où une rame a déraillé lundi dernier, faisant 42 morts et une quarantaine de blessés. Il y a été accueilli par le prince héritier Felipe de Bourbon et son épouse, la princesse Letizia.



Le pape avait mentionné la tragédie dès son arrivée à l’aéroport.

Dans la cathédrale de Valence, dans la chapelle du Saint-Calice, le pape a ensuite rencontré les évêques espagnols auxquels il a remis une lettre dans laquelle il les invite à « ne pas se décourager » et à continuer d’annoncer l’amour de Dieu dans une société qui se « sécularise rapidement ».

A la sortie de la cathédrale, samedi matin, le pape a été accueilli par l’enthousiasme de dizaine de milliers de personnes aussi chaleureuses que le soleil brûlant : applaudissements, scansion de son nom « Benedicto », et acclamations de stades.

Un bref bain de foule pendant lequel la pape a prononcé quelques mots en catalan de Valence, et assuré qu’il priait la Vierge des Désemparés, patronne de Valence, pour la protection de tous.