Visite du parc automobile du Vatican

Le choix du pape

Rome, (Zenit.org) Anita Bourdin | 924 clics

Le pape François a fait une visite éclair au parc automobile du Vatican, le 12 juillet, pour se rendre compte en personne du type de voitures utilisées au Vatican, indique l'agence italienne AGI.

La visite du pape a pris tout le monde de surprise et contient un message précis : le style du Saint-Siège doit être sobre, souligne Salvatore Izzo.

Il ajoute que deux voitures battent, en sobriété, la Focus que le pape utilise depuis ce jour au Vatican : ce sont, d’une part la voiture personnelle du président du Gouvernatorat, le cardinal Giuseppe Bertello, qui, alors que la question n’était pas à l’ordre du jour (il y a deux ans), avait renoncé à la Mercedes de service pour choisir une simple Fiat Panda, précise et, d’autre part, une petite Smart utilisée par le général Domenico Giani, commandant de la Gendarmerie (quand il n’utilise pas une mobylette).

Lorsqu’il s’est rendu à Lampédouse, le 8 juillet, pour aller à l’aéroport de Ciampino comme pour le retour, le pape a utilisé une Ford Focus très simple, la voiture la plus modeste de celles qui sont utilisées dans le parc autos.

Les voitures immatriculées SCV (Stato della Città del Vaticanao - Etat de la Cité du Vatican) sont souvent offertes au Vatican par les industriels: Renault, Mercedes, etc.

Le pape a donné son secrétaire, Mgr Alfred Xuereb en exemple parce qu'il se déplace à bicyclette, le 6 juillet, dans sa rencontre avec les séminaristes, les novices et jeunes en cheminement de vocation : "Certains diront : la joie naît des choses que l’on possède et alors, nous voilà à la recherche du dernier modèle de smartphone, du scooter le plus rapide, de la voiture qui se fera remarquer… Mais je vous dis, vraiment, cela me fait mal quand je vois un prêtre ou une sœur avec la voiture dernier cri : mais ce n’est pas possible ! Ce n’est pas possible ! Alors vous vous demandez : mais maintenant, Père, il faut que nous nous déplacions en bicyclette ? C’est bien la bicyclette ! Mgr Alfred circule en bicyclette ; lui, il va à vélo. Je crois que la voiture est nécessaire, parce qu’il faut beaucoup travailler et pour se déplacer là-bas… mais prenez-en une plus humble ! Et si tu aimes cette belle voiture,  pensez à tous ces enfants qui meurent de faim. Rien que cela ! La joie ne naît pas, ne vient pas de ce que l’on possède !"

Traduction d'Hélène Ginabat