Visite du président de Cor Unum en Inde

L’Eglise catholique veut renforcer son témoignage à travers les œuvres de charité

| 1692 clics

ROME, Lundi 18 février 2008 (ZENIT.org) - Le cardinal Paul Josef Cordes, président du Conseil pontifical Cor Unum est depuis vendredi dernier en Inde, où il effectue une visite de cinq jour à l'invitation des évêques de la conférence épiscopale du pays, réunis en assemblée plénière à Jamshedpur.

Dans un communiqué rendu public par le dicastère chargé des oeuvres de charité du pape, il est précisé que « la rencontre entre le cardinal et les évêques indiens a pour base de réflexion l'esprit de charité qui anime l'Eglise à la lumière de l'encyclique  ‘Deus caritas est', en accordant une attention particulière à l'approfondissement des racines chrétiennes de la charité ».

« Grâce à cette visite, souligne le communiqué, l'Eglise catholique entend renforcer son témoignage qui se manifeste à travers tant d'œuvres de charité ».

« Les chrétiens, en Inde, gèrent 20% des écoles primaires, 25% des structures d'accueil réservées aux veuves et aux orphelins, et 30% des institutions s'occupant indistinctement de personnes handicapées, de lépreux ou de malades du sida ».

« Aujourd'hui, affirme Cor Unum, nous sommes confrontés à de nouveaux défis et de nouvelles opportunités. Au plan économique et social, l'Inde, avec 1,2 milliard d'habitants, est une nation en plein développement, avec des conséquences importantes pour les organisations qui œuvrent dans le domaine de l'assistance ».

« La mission de la diaconie reste indispensable autant pour les pauvres que pour l'Eglise et son essence. La diaconie étant un service de l'Eglise, le rôle de l'évêque et de l'ordinaire du lieu est primordial : c'est en effet à lui que revient la responsabilité dernière d'une action de charité ».

Le cardinal Cordes, durant son voyage, a fait une halte sur le tombeau de la Bienheureuse Mère Teresa de Calcutta  avant de rendre visite aux malades et aux personnes souffrantes accueillies dans les maisons dont elle est la fondatrice.