Voeux de Benoît XVI à l'archevêque Justin Welby

Action de grâce pour les liens d'affection entre anglicans et catholiques

Rome, (Zenit.org) Anne Kurian | 1101 clics

Benoît XVI exprime son action de grâce pour l’affermissement des « liens d'affection entre catholiques et anglicans » dans un message à Justin Welby, nouvel archevêque de Cantorbéry

Le Saint-Siège a en effet publié hier, 21 mars 2012, jour de l’intronisation du nouvel archevêque, le message que Benoît XVI avait adressé à l'archevêque le 4 février dernier, pour la « confirmation de son élection » dans la cathédrale londonienne Saint-Paul.

Benoît XVI ouvrait son message par l’adresse paulinienne : « Nous rendons grâce à Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus Christ, en priant pour vous à tout instant. Nous avons entendu parler de votre foi dans le Christ Jésus et de l'amour que vous avez pour tous les fidèles dans l'espérance de ce qui vous attend au ciel » (Col 1,3).

Offrant ses vœux, le pape faisait observer que le nouveau ministère de l’archevêque commençait « à une époque où la foi chrétienne est remise en question dans de nombreuses parties du monde occidental par ceux qui prétendent que la religion est une affaire privée, sans aucune contribution à offrir au débat public ».

Pourtant, malgré la « surdité généralisée à la musique de la foi », et la « lassitude générale qui refuse les exigences de disciple », « la faim de Dieu est omniprésente dans notre société », affirmait Benoît XVI.

Dans ce contexte, le pape estimait que « la tâche du prédicateur, comme un messager d'espoir, est de dire la vérité avec amour, répandant la lumière du Christ dans les ténèbres de la vie des gens », souhaitant que l’apostolat de l’archevêque de Cantorbéry donne « une moisson abondante et ouvre les yeux et les oreilles de beaucoup au message vivifiant de l'Evangile ».

Benoît XVI exprimait par ailleurs son action de grâce pour l’affermissement des « liens d'affection entre catholiques et anglicans » dans les dernières décennies, à travers « le dialogue et la collaboration ».

« Les déceptions qui ont été rencontrées et les défis qui restent sur notre chemin vers la pleine communion sont bien connus, mais il y a eu aussi des signes d'espoir. Reconnaissant que notre unité n’adviendra que comme un don du Seigneur, nous nous confions à son Esprit-Saint, tandis que nous renouvelons notre détermination à rechercher une véritable unité dans la foi et à s'engager plus profondément dans la mission et le témoignage communs », ajoutait le pape.

Il concluait son message en assurant de ses prières, « avec des sentiments d'estime fraternelle ».

Le pape François a également adressé des voeux au nouveau chef de l'Eglise anglicane, pour son intronisation, hier, 21 mars 2013 (cf. Zenit du 21 mars)