Voyage œcuménique des reliques de huit saints sur la Volga

Un don de l’Église catholique à l'Église orthodoxe russe

| 1794 clics

ROME, Mardi 14 septembre 2010 (ZENIT.org) - Un navire transportant les reliques de huit saints du premier millénaire de l'Église a commencé en Russie un voyage œcuménique historique le long du fleuve Volga.

Le bateau, parti lundi, est le « FR. Werenfried » du nom du religieux prémontré, Werenfried van Straaten, fondateur de l'association internationale Aide à l'Eglise en détresse (AED).

Le fondateur de l'AED a été le promoteur de l'initiative visant à transformer les navires en chapelles pour permettre de célébrer des offices dans les lieux sans églises.

Les reliques sont un don de l'Église catholique à l'Église orthodoxe russe.

L'expert de l'AED pour la Russie, Peter Humeniuk, impliqué dans le projet, s'est dit convaincu de l'impact symbolique que peut avoir ce voyage.

« Dès les premiers jours du christianisme, l'Église a été vue comme un bateau, une 'arche de salut' », a-t-il expliqué.

« Les reliques de ces saints, dont l'existence remonte à l'époque où l'Église n'était pas encore divisée, seront un puissant rappel à la période où s'est formée cette image de l'Église et où les chrétiens étaient encore unis », a-t-il ajouté.

Les reliques appartiennent à des saints importants pour les deux Églises : Jean-Baptiste, Anne, l'apôtre Bartholomée, les martyrs Etienne et Laurent, Georges, Jean Chrysostome et Cyrille, ce dernier missionnaire auprès des peuples slaves.

Le bateau, dont le voyage œcuménique a reçu la bénédiction du patriarche orthodoxe russe Kirill, parcourra plus de 3.000 kilomètres, de l'embouchure de la Volga à Moscou.

Durant son parcours il s'arrêtera dans différentes villes, comme Saratov, Kazan et Novgorod, et dans de nombreuses autres villes, pour permettre au plus grand nombre de personnes de vénérer les reliques.

A bord se trouve toujours un prêtre orthodoxe pour célébrer la liturgie divine dans la chapelle du navire, dédiée à saint Vladimir, qui a baptisé la Russie.

Le nonce apostolique auprès de la Fédération russe, Mgr Antonio Mennini, a envoyé une lettre dans laquelle il espère que les populations qui habitent des régions difficiles, comme celles frappées par la sècheresse et par les incendies de cet été, trouvent réconfort et consolation dans cette visite.

Les navires chapelles, encore en usage sur la Volga et sur le Don, ont été appelés « flotte de Dieu » par le fondateur de l'AED.